QOX_Vue aerienne 1 / 7
QOX_Vue accueil 2 / 7
QOX_Vue 3 / 7
QOX_Circuits 4 / 7
QOX_Plan Masse 5 / 7
QOX-Plans et coupes 6 / 7
QOX_Maquette 7 / 7

QOX_Vue aerienne

[QOX] Poste-Source

Pédagogie et lecture du projet

L’implantation et la répartition des surfaces bâties est l’illustration du processus d’exploitation et de transformation électrique.

Pour conforter la dimension pédagogique et la lecture de l’installation, les départs et arrivées des réseaux électriques sur la parcelle sont traduits par une percée dans la lisière périphérique aux contacts de la pénétration des réseaux sur la parcelle.

Périmètre du projet

Le périmètre du projet n’est pas le périmètre carré de la parcelle.

Seules les surfaces nécessaires au fonctionnement du poste source sont imputées au boisement.

Ainsi, dans un premier temps, le périmètre du projet est celui de la perforation du cordon boisé par le strict process de transformation électrique, sous la forme d’un circuit intégré. La rationalisation des surfaces bâties permet la conservation de la plus grande surface boisée.

La figure du circuit imprimé mets en œuvre l’interpénétration du réseau construit et du réseau planté.

Lisière du projet de poste source

La clôture périphérique est aménagée dans le boisement existant par la création d’une tranchée. De part et d’autre de la clôture le boisement sera donc constitué du boisement existant. A l’intérieur de la parcelle le boisement existant est découpé suivant un motif inspiré des fils d’un circuit intégré.

Ce procédé évite d’arracher des végétaux pour les replanter par la suite.

Pour assurer l’interpénétration du réseau construit des fils de plantation formant lisière assurent la continuité avec le boisement.

Cette lisière arbustive est constituée de végétaux à tronc graciles, laissant apparaître le découpage perméable du socle du poste source,tels que l’Orme, l’Amélanchier, où le Sureau. Cette première strate est complétée d’une strate herbacée à port érigée d’Épilobe, de Pervenche et de Perce neige.

Motif de sol

La réflexion sur le sol, son revêtement, et sa perméabilité est menée selon une logique de graduation d’intensité et d’utilisation embrassant les dessertes fonctionnelles du bâtiment.

3 types de structures de chaussée sont définies :

- Une structure lourde pouvant accueillir le convoi exceptionnel en périphérie du bâtiment central,

- Une structure légère en deuxième couronne pour le stationnement VL et l’accès aux bâtiment en particulier,

- Une structure piétonne sur la bande de servitude de 2 à 5 mètres au contact avec la lisière.

En revanche, un seul et même revêtement en enrobé est utilisé pour l’ensemble de la surface extérieure. La réalisation du motif de sol, par bande thermocollée, manifeste la présence des réseaux électriques sous-terrain.

Plasticité du projet

La lisière a pour objet de fabriquer une continuité plastique et écologique du boisement existant au poste source. Les bâtiments, puces électroniques du poste source, jouent de l’inter-relation de leurs surfaces et de la lisière, conservée du boisement existant ou constituée de sa palette végétale. Ainsi la surface en inox poli miroir multiplie, à l’infini, la plasticité et la qualité des végétaux de la lisière.

  • Type: équipements publics
  • État: Concours
  • Année: 2014
  • Ville: Saclay (91)
  • Client: ERDF
  • Superficie: 8100 m²
  • Budget: 8M € HT
  • Équipe: Emmanuel Saadi Architecte, mandataire - EXIT Paysagistes associés (Guillaume Lomp, Pedro Asencio)
  • Prestation: maîtrise d'œuvre complète (mission de base)