DIG-Vue Aérienne 1 / 7
DIG-Profil Chateau 2 / 7
DIG_Site 3 / 7
DIG-PM 4 / 7
DIG-Traversée 5 / 7
DIG-Terrasse intérieure 6 / 7
DIG-Terrasse 7 / 7

DIG-Vue Aérienne

[DIG] 50 000 Logements

Lieux de conversion : d’un parc au centre ville

La ville de Gradignan dans le cadre de la démarche des 50 000 logements, accueille un îlot témoin au cœur de la ZAC de l’Ermitage pour la création de nouveaux logements et de commerces. Nous imaginons la construction d’un nouveau quartier au croisement de l’axe commercial principal de la commune, et du parc de L’Hermitage.

Un lieu, des occupants, des besoins composent l’équation complexe d’un projet. Résoudre cette équation, c’est trouver le point d’équilibre délicat entre l’intégration des contraintes particulières d’une époque, l’intégration des données globales dans son rapport historique au territoire et son positionnement local.

Ici à Gradignan, nous pouvons écrire un morceau d’histoire de ce territoire en pensant à l’habitat de demain. Nous proposons un regard complémentaire et différent, qui au-delà des performances réelles et intrinsèques du projet sur les aspects environnementaux, ajoute une dimension symbolique et sensible.

Cette dimension sensible que peut revêtir une approche environnementale au travers des éléments fondateurs de la vie, le végétal, l’eau, l’air et le soleil, place la nature, la qualité de vie et le plaisir au centre de notre projet, entièrement dédié à la qualité d’usage de la ville et de l’habitat.

Au cœur du projet et reliant le parc et la place de l’église mais aussi tous les espaces entre eux, un vaste espace public associe le parc et la ville, le privé et le public, le dedans et le dehors. De part et d’autre de cet axe, nous proposons de prolonger le parc et d’y habiter le plus confortablement possible.

Libérer des perspectives, choisir des points de vues, programmer les hauteurs de chacun des six châteaux pour habiter dans un parc en centre ville : six châteaux disposés avec une apparente désorganisation en lisière du parc finissent par retrouver l’ordonnancement de la ville de chaque coté de l’église. Les hauteurs varient du plus bas côté ville (environ 12m) pour s’harmoniser au tissu existant, au plus haut côté parc (hauteur max de 25m) pour côtoyer la cime des arbres du parc.

La palette végétale proposée illustre une densification de la trame boisée par l’utilisation des strates arborées et herbacées. La continuité avec le parc est assurée, ainsi que l’association avec les châteaux. Les espaces sont mis en tension par le dialogue entre le végétal et les formes bâties. Les couleurs lumineuses du végétal contrastent avec celles des façades sombres, les hauteurs établissent un rapport d’échelle et des profondeurs d’horizon, les formes dynamisent le regard. Trois ambiances se distinguent: le Verger sur fond graminéen, le Bosquet de fruticées et le Bosselé humide.

  • Type: projet urbain I quartiers I habitat
  • État: Concours
  • Année: 2013
  • Ville: Gradignan [33]
  • Client: CUB - La Fab
  • Superficie: 14 ha
  • Budget: 18 000 000€
  • Équipe: Exit Paysagistes associés (Guillaume Lomp, Guillaume Besnier, Florian Prouteau, Joannie Boussarie) - Loci Anima, mandataire
  • Prestation: maîtrise d’œuvre urbaine / maîtrise d’œuvre complète MOP sur les espaces publics