Perspective 1 / 8
Perspective sur le jardin 2 / 8
Plan Masse 3 / 8
Perspective 4 / 8
Coupes 5 / 8
Photo 6 / 8
La maison des douanes 7 / 8
Photo 8 / 8

Perspective

[ROY] Jardin de la maison des douanes

Implanté en bordure de l’estuaire, à l’entrée de la conche de Saint-Palais, le site de la maison des douanes offre un
regard privilégié sur l’océan. Sa vocation est depuis plusieurs siècles tournée sur l’observation de l’estuaire. A l’implantation
d’une batterie défensive sur la pointe rocheuse a succédé la maison des douanes. Le chemin des douaniers est
aujourd’hui tourné sur la découverte du milieu naturel …
Le site de la maison des douanes a été modifié à la fin du XIXe siècle. Devant le bâtiment, le socle rocheux a partiellement
disparu sous une couche de terre végétale rapportée pour le jardin potager tandis que les grandes failles sculptées
par la mer dans la roche ont été fermées et partiellement comblées .
- Le projet consiste à raccrocher la maison des douanes au paysage côtier en assurant une continuité paysagère
par la relecture des failles et la redécouverte du socle rocheux. La construction emblématique de
l’histoire des douanes retrouve ainsi sa relation à l’océan, tel un amer. Le socle rocheux du jardin donne
naissance aux surfaces minérales du théâtre, des gradins et des terrasses prévus au programme.
  • Type: parcs et jardins I berges
  • État: En cours
  • Année: 2015
  • Ville: Saint Palais sur Mer [17]
  • Client: Agglomération Royan Atlantique (17)
  • Superficie: 3700 m²
  • Budget: 1 100 000 € HT
  • Équipe: Exit Paysagistes associés (Guillaume Lomp, Marie Dumont, Pedro Asencio, Raphael Leitao) - Arc&sites Architecture mandataire
  • Prestation: Réhabilitation de la maison des douanes à Saint Palais-sur-mer (17) en centre d’arts et maison des patrimoines vivants de Royan Atlantique